Nouvelles consultations du C.E. et BDES

La loi du 17 août 2015 sur le dialogue social et l’emploi, dite loi Rebsamen, a modifié en profondeur les obligations de consultations et d’informations du CE.

 

En effet, depuis le 1 janvier 2016 les 17 consultations du comité d’entreprise ont étés regroupées en trois grandes consultations annuelles :

  1. Les orientations stratégiques de l’entreprise, la GPEC et les orientations de la formation professionnelle.
  2. La situation économique et financière de l’entreprise
  3. La politique sociale de l’entreprise, les conditions de travail et l’emploi

Cette loi renforce également le rôle de la BDES puisqu’elle devient “le support de préparation de ces consultations”. Désormais l’employeur doit y intégrer les informations qui permettront au CE de préparer ces 3 grandes consultations. Cette mise à disposition remplace les divers rapports et bilans qui étaient remis jusque-là (rapport annuel unique, rapport d’ensemble, bilan social, rapport d’égalité professionnelle,…).

Le décret n° 2013-1305 du 27 décembre 2013 définissait les informations à communiquer aux IRP en vue de préparer la consultation sur les orientations stratégiques de l’entreprise. Mais concernant les deux autres, rien n’avait encore été précisé. Le décret n°2016-868 du 29 juin 2016 vient de le faire en précisant les modalités de consultations du CE et du CHSCT.

En ce qui concerne les informations à communiquer dans la BDES sur la situation économique et financière, elles correspondent globalement à celles communiquées dans le rapport annuel d’ensemble (pour les plus de 300 salariés) ou dans le rapport unique (pour les moins de 300 salariés).

Pour la consultation traitant de la politique sociale de l’entreprise, les conditions de travail et l’emploi, les employeurs devront intégrer dans la BDES l’ensemble des informations du bilan social, du rapport sur la situation comparée F/H, de la formation professionnelle des périodes et contrats de professionnalisation.

A noter : Pour avoir la liste complète des informations à transmettre aux IRP il est impératif de se référer à la fois à la loi Rebsamen et à la partie réglementaire du décret du 29 juin 2016.

Sources :
Loi n°2015-994 du 17 août 2015 (Art 18)
Décret n° 2013-1305 du 27 décembre 2013
Décret n°2016-868 du 29 juin 2016

Articles récentes

Comment digitaliser la gestion de ses habilitations ?

Pour les entreprises dont l’activité nécessite des collaborateurs dûment habilités, la gestion de ces habilitations est une composante cruciale. En effet, ce sont bien les capacités à identifier, à maintenir et à développer les habilitations nécessaires qui forment le succès organisationnel de ces entreprises.
Cet article va donc s’atteler à expliquer les tenants et les aboutissants de la digitalisation des habilitations RH, ainsi que les méthodes à adopter pour en réussir l’intégration à long terme.

Le Rôle de l’Intelligence Artificielle dans l’Amélioration des Entretiens de Performance

L’intelligence artificielle (IA), sujet sociétal ô combien omniprésent dans le monde d’aujourd’hui, impacte fortement la tenue des entretiens de performance au sein de l’entreprise. Ou tout du moins, il est dit que l’IA produit un tel effet. Mais savez-vous réellement identifier les fameuses avancées promises par la technologie ? Au-delà des effets de manche et des grandes annonces, comment définir et mettre en œuvre les changements concrets qui découlent de l’IA ?

Comment exploiter les compétences dormantes de mon entreprise ?

Dans un monde professionnel en constante évolution, il est primordial pour une entreprise de s’assurer qu’elle dispose des compétences nécessaires à son activité. Toutefois, de nombreuses compétences existantes dans l’entreprise peuvent rester, pour diverses raisons, indétectées et inexploitées : c’est ce que l’on appelle les compétences dormantes.

Comment construire efficacement son catalogue de formation ?

Faire monter ses collaborateurs en compétence ou maîtriser l’enveloppe budgétaire de la formation sont des exemples d’objectifs que l’on ne peut pas atteindre sans un bon catalogue de formation. C’est pourquoi il vous appartient de le construire, et de le construire le plus efficacement possible.