Comment conserver une matrice de compétences à jour ?

S’il est un outil incontournable pour la gestion des ressources humaines, c’est bien la matrice de compétences. Elle permet de cartographier les compétences de chaque collaborateur et de les mettre en adéquation avec les besoins de l’entreprise.
Cependant, il est indispensable de conserver cette matrice à jour en permanence, sous peine de la voir exponentiellement s’écarter de la réalité. Alors comment s’y prendre pour éviter cet écueil ?
C’est précisément ce que cet article va maintenant vous présenter.

Définition de la matrice de compétences

Une matrice de compétences est un outil qui permet de répertorier les compétences de chaque collaborateur de l’entreprise, en fonction des postes qu’ils occupent.
Elle peut prendre la forme d’un tableau qui recense les compétences nécessaires pour chaque poste, ce qui permet de visualiser rapidement les compétences disponibles ou manquantes dans l’entreprise.
A l’inverse, vous pouvez gérer les compétences par le prisme de vos collaborateurs, et définir les évolutions de postes au regard des compétences de ces derniers plutôt qu’au regard du poste actuel qu’ils occupent.

Mise en place d'une matrice de compétences

Pour conserver une matrice de compétences à jour, il est nécessaire de suivre quelques étapes :
1. Identifier les compétences attendues pour chaque poste : avant de mettre en place une matrice de compétences, il est primordial de déterminer les compétences nécessaires pour chaque poste afin d’avoir un regard sur l’entièreté des compétences requises par l’entreprise.

2. Évaluer les compétences de chaque collaborateur : pour remplir la matrice de compétences, il est ensuite nécessaire d’évaluer les compétences de chaque collaborateur à la fois dans l’absolu, mais également en fonction du poste occupé.

3. Cartographier les compétences de l’entreprise : une fois que vous disposez des compétences nécessaires dans l’entreprise et des compétences actuellement détenues par vos collaborateurs, il est possible de les cartographier pour visualiser rapidement et facilement les compétences disponibles ou manquantes dans l’entreprise.

4. Mettre en place un système de suivi et de mise à jour de la matrice de compétences : il est impératif de mettre en place un tel type de suivi, sinon toutes les étapes de cette liste seront à renouveler à chaque fois que la matrice sera suffisamment ancienne pour ne plus refléter la réalité de l’entreprise, ce qui intervient beaucoup plus tôt qu’on ne pourrait le croire.

Comment conserver une matrice de compétences à jour

Pour que la gestion de la matrice de compétences soit efficace, il est important de lutter contre son premier ennemi : l’obsolescence. Pour ce faire, vous avez plusieurs options :
– Inclure la mise à jour des compétences des collaborateurs lors des échanges réguliers prévus avec eux : entretien professionnel, entretien de performance, retour de formation, réunion d’équipe, …
– Définir des niveaux de compétence, pour que les collaborateurs et leurs managers puissent facilement se situer et discuter via un dénominateur commun. Exemples : une échelle de 1 à 5 pour une gestion fine, chaque niveau ayant sa propre définition, ou bien une échelle de 1 à 4 pour empêcher les collaborateurs de se positionner sur une valeur moyenne.
– Communiquer auprès des collaborateurs, car leur adhésion sera d’autant plus forte qu’ils auront connaissance de ce à quoi ils participent.
– Et enfin, point de très grande importance, utiliser un outil approprié à la tâche. Le rôle des ressources humaines ne doit pas être de réunir toutes ces informations, mais de pouvoir les exploiter.

Avantages d'une matrice de compétences à jour

Une matrice de compétences à jour présente de nombreux avantages évidents pour les ressources humaines, comme acquérir une vision d’ensemble sur la qualité du fonctionnement de l’entreprise ou encore renforcer l’adhésion des collaborateurs, qui se sentent valorisés par la reconnaissance de leurs compétences.

En outre, la matrice de compétences permet même d’aller plus loin, car elle va venir orienter la planification de la formation, la gestion du recrutement, et dans une certaine mesure la stratégie de développement globale de l’entreprise.

Conclusion

En conclusion, la matrice de compétences est un outil indispensable pour la gestion des ressources humaines. Elle permet de gérer le présent et de planifier l’avenir de l’entreprise, tant dans sa gestion des collaborateurs que dans ses choix stratégiques.
Maintenant, pour que cette matrice soit efficace, il est obligatoire de la maintenir à jour en permanence, notamment au travers des étapes que nous avons présentées dans cet article.
Et vous, quelle gestion pour les compétences de votre entreprise ?

Articles récentes

Comment digitaliser la gestion de ses habilitations ?

Pour les entreprises dont l’activité nécessite des collaborateurs dûment habilités, la gestion de ces habilitations est une composante cruciale. En effet, ce sont bien les capacités à identifier, à maintenir et à développer les habilitations nécessaires qui forment le succès organisationnel de ces entreprises.
Cet article va donc s’atteler à expliquer les tenants et les aboutissants de la digitalisation des habilitations RH, ainsi que les méthodes à adopter pour en réussir l’intégration à long terme.

Le Rôle de l’Intelligence Artificielle dans l’Amélioration des Entretiens de Performance

L’intelligence artificielle (IA), sujet sociétal ô combien omniprésent dans le monde d’aujourd’hui, impacte fortement la tenue des entretiens de performance au sein de l’entreprise. Ou tout du moins, il est dit que l’IA produit un tel effet. Mais savez-vous réellement identifier les fameuses avancées promises par la technologie ? Au-delà des effets de manche et des grandes annonces, comment définir et mettre en œuvre les changements concrets qui découlent de l’IA ?

Comment exploiter les compétences dormantes de mon entreprise ?

Dans un monde professionnel en constante évolution, il est primordial pour une entreprise de s’assurer qu’elle dispose des compétences nécessaires à son activité. Toutefois, de nombreuses compétences existantes dans l’entreprise peuvent rester, pour diverses raisons, indétectées et inexploitées : c’est ce que l’on appelle les compétences dormantes.

Comment construire efficacement son catalogue de formation ?

Faire monter ses collaborateurs en compétence ou maîtriser l’enveloppe budgétaire de la formation sont des exemples d’objectifs que l’on ne peut pas atteindre sans un bon catalogue de formation. C’est pourquoi il vous appartient de le construire, et de le construire le plus efficacement possible.