L’entretien professionnel est-il une contrainte ou une opportunité ?

L’entretien professionnel est-il une contrainte ou une opportunité ? C’est la question qui divise sur ce rendez-vous immanquable de la vie en entreprise. Or, comme nous avons pu l’aborder dans un précédent article (Entretiens professionnels : quand verser le premier abondement correctif ?), il s’agit d’une échéance à ne pas manquer, puisqu’elle peut avoir de véritables conséquences.

Alors comment s’y prendre pour faire de l’entretien professionnel non plus une simple obligation réglementaire, mais bien une récolte d’informations exploitables ? Nous allons le voir au travers de cet article, d’abord dans la phase préparatoire en amont de l’entretien, puis en aval lorsque la campagne touche à sa fin.

Pourquoi bien communiquer le lancement d’une campagne d’entretiens professionnels auprès des collaborateurs ?

Partager le lancement d’une campagne d’entretiens professionnels à venir est essentiel pour les entreprises comme pour les collaborateurs. De fait, dans le cas où une entreprise ne communique pas la date de lancement d’une nouvelle campagne, il est fort probable qu’un grand nombre de collaborateurs omette et ne réalise pas les entretiens, pourtant obligatoires. Un oubli passible de sanctions pour l’entreprise concernée.

Qui plus est, un entretien professionnel nécessite d’être préparé par les deux parties prenantes. Pour ce faire, la date de l’entretien doit être communiquée en amont, et la trame doit être partagée avec le collaborateur afin que ce dernier puisse se préparer et prendre connaissance de tous les prérequis. Cette phase préalable de communication des entretiens aux salariés leur permet de pouvoir se préparer efficacement, ainsi que de réfléchir aux sujets que ceux-ci souhaitent aborder lors de l’entretien avec leur manager. Une bonne communication entre les managers et leurs équipes permet de mener à bien les campagnes d’entretiens professionnels de manière optimale, mais également de susciter l’adhésion et l’engagement de la part des collaborateurs.

Que faire une fois la campagne d’entretiens professionnels terminée ?

Une fois la campagne d’entretiens terminée, il est crucial pour les managers d’analyser le contenu collecté auprès des collaborateurs de l’entreprise. L’analyse des résultats obtenus permet aux managers de prendre connaissance des besoins exprimés par les salariés et ainsi, d’opérer le suivi et la mise en place des actions afin de pouvoir y répondre. En outre, cette analyse est importante car elle permet également aux salariés d’observer si leurs avis et leurs besoins sont pris en compte ou non par les managers. Il est certain que si aucune action n’est mise en place, les collaborateurs sont légitimes de se questionner quant à l’intérêt des entretiens, outre l’aspect légal.

Effectuer les entretiens professionnels et prendre en compte l’avis des collaborateurs et opérer les changements nécessaires peut apparaître comme une véritable source de motivation pour les salariés qui se sentent écoutés et pris en considération par l’entreprise dans laquelle ils travaillent.

En somme, au-delà de l’aspect professionnel, les entretiens professionnels possèdent également un aspect humain. La gestion des étapes avant / après des campagnes d’entretiens permettent aux collaborateurs de se sentir accompagnés, considérés, et par conséquent, de pouvoir participer de manière proactive à la réalisation des entretiens.

Articles récentes